Entreprises adaptées

women pruning  tree in  orchardLes Entreprises adaptées (anciennement dénommées ateliers protégés) sont des unités économiques qui offrent une activité professionnelle adaptée aux possibilités de travailleurs handicapés qui ne peuvent, temporairement ou durablement, s’insérer dans le milieu ordinaire, mais qui possèdent une capacité de travail supérieure à celle des travailleurs d’ESAT.

La démarche de LSI Technologies auprès de ces entreprises dont l’effectif se compose au minimum de 80% de salariés handicapés employés dans des conditions de travail adaptées à leur handicap, est de comprendre les enjeux humains et économiques qui leur sont propres, et d’y apporter une réponse pertinente.

A l’instar du principe clairement affiché par l’un de nos clients, l’entreprise SAPRENA de Bouaye (44), qui confirme que « …[la] mission sociale de l’Entreprise Adaptée ne peut s’épanouir que si elle réussit sur le volet économique. Sa finalité est d’inscrire des emplois durables au sein de métiers économiquement rentables.», LSI Technologies développe et met en œuvre des solutions informatiques et logicielles qui offrent de multiples avantages et bénéfices en termes de maitrise des couts de revient, de productivité, de sécurisation du personnel (par géolocalisation) et de valorisation de l’entreprise adaptée dans son ensemble.

A cela s’ajoute aussi une mission humaine visant les travailleurs handicapés qui, par et grâce au logiciel de suivi de production de LSI, deviennent des acteurs essentiels d’un outil informatique collectif leur garantissant le management personnalisé et l’encadrement adapté dont ils ont besoin.

Moyennant un délai de mise en œuvre très court (maximum 2 mois), un investissement mesuré (leasing possible), un accompagnement adapté et une qualité de services garantissant des performances de fonctionnement à long terme (support, hotline, maintenance), le système novateur de suivi de chantiers développé par LSI Technologies permet aux entreprises adaptées qui nous ont fait confiance de:

  • adopter une démarche de reconnaissance, de valorisation et de promotion des travailleurs handicapés grâce à un système au sein duquel ils vont accéder à d’autres responsabilités ; et en parallèle, donner aux responsables d’équipes les moyens de développer les compétences de ces travailleurs handicapés, de les faire progresser sur la base d’une plus grande autonomie, gage de leur insertion dans la vie professionnelle et sociale.
  • connaitre le positionnement géographique des véhicules en temps réel afin de donner aux conducteurs de travaux la visibilité sur le fonctionnement des équipes de production mobiles sur le terrain, sécuriser les déplacements des travailleurs handicapés, prévenir le vol de véhicules;
  • connaître avec précision les coûts de revient de l’entreprise par type de dépenses et mesurer ses limites de rentabilité afin de répondre au mieux aux appels d’offres et ainsi gagner en réactivité et en compétitivité ;
  • mieux calculer les marges trop souvent mal appréciées (à la baisse comme à la hausse) afin de respecter au mieux les marges commerciales et assurer une rentabilité suffisante sur chacune de ses affaires ;
  • améliorer l’organisation des chantiers, optimiser les itinéraires et le fonctionnement global des équipes mobiles (optimisation des interventions ;
  • suivre en temps réel l’avancement des travaux sur chaque chantier avec précision, par métier (entretien, création, nettoyage …), par poste (pelouse, plante, haies, massifs, voiries, fauchage, nettoyage véhicule/locaux …), par opération (tonte, taille, épandage d’engrais, bêchage …), et connaître avec justesse le niveau d’utilisation des ressources en machines et fournitures ;
  • assurer le cas échéant la traçabilité des produits phytosanitaires utilisés afin de se conformer aux obligations réglementaires en la matière ;
  • respecter la législation en droit du travail, et assurer l’application de la convention collective nationale de travail des établissements et services pour personnes inadaptées et handicapées grâce à un paramétrage automatique (surclassement « internat », indemnité de « risques et sujétions spéciales », majoration familiale de salaire) et un calcul précis du temps de travail en fonction des évènements (productifs et personnels) de la journée;
  • contrôler les approvisionnements auprès des fournisseurs et négocier au mieux un partenariat.

Créateur de valeur pour l'entreprise